top of page
  • Photo du rédacteurCentre IMPAcTh

Comment aider votre enfant présentant un TDAH ?


Qu’est-ce que le TDAH ? Le TDAH ou trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité se caractérise principalement pas des problèmes de concentration, parfois associés à de l’impulsivité et de l’agitation motrice. Les symptômes d’inattention se traduisent par exemple par le fait que votre enfant soit très distrait. Il ne semble pas écouter, il n’arrive pas à faire plusieurs choses à la fois, il se montre maladroit par manque d’attention et il ne parvient pas à se concentrer durablement et efficacement, etc. Les symptômes d’hyperactivité, quant à eux, vont se manifester par le fait que l’enfant a tendance à se lever sans raison, à beaucoup parler et avoir du mal à s’arrêter. Il semble constamment en mouvement et il a du mal à revenir à un état de calme. Et enfin, les symptômes d’impulsivité peuvent se traduire par le fait de couper la parole, ne pas prendre le temps de réfléchir avant de parler ou d’agir, des difficultés pour gérer les émotions, etc.


Votre enfant a été diagnostiqué d’un TDAH et vous souhaitez quelques pistes pour gérer les difficultés associées à ce trouble ? Voici ci-dessous quelques petites astuces que vous pouvez mettre en place au quotidien.


La règle des trois pour gérer l’inattention et s’assurer qu’il est attentif lorsque vous lui demandez quelque chose :


1. Gardez un contact visuel avec votre enfant

Lorsque vous souhaitez lui poser une question, assurez-vous qu’il soit pleinement attentif à vous sans être distrait par d’autres pensées/activités comme regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo. Par conséquent, il est préférable de ne pas lui faire part de vos demandes lorsqu’il est déjà occupé avec une autre tâche.


2. Segmentez vos consignes

Plutôt que de demander directement à votre enfant de ranger sa chambre, il est plus efficace de lui donner des directives simples. Par exemple, au lieu de lui dire de ranger sa chambre, vous pouvez lui demander de prendre ses vêtements sur sa chaise et de les mettre dans le panier à linge. Une fois cette tâche accomplie, vous pouvez ensuite lui demander de ramasser ses jouets et de les ranger dans son placard.


3. Demandez-lui de répéter

Désormais, afin de s’assurer que votre enfant a bien pris en compte votre demande, vous pouvez lui demander de répéter ce que vous venez de dire. Cette approche garantit une compréhension claire de ce qui est attendu, évitant ainsi les malentendus ou les erreurs dues à un manque d’attention.


Le disco-sit pour gérer l’hyperactivité (dont l’enfant a parfois besoin pour se concentrer) :

Les enfants atteints du TDA/H présentant une forme prédominante d’hyperactivité ont tendance à être agités sur leur siège, à se lever fréquemment, et à éprouver des difficultés à rester en place. Dans des situations où il est important de rester assis, comme pendant les devoirs ou les repas, il existe une solution appelée le « disco-sit ». Qu’est-ce que cela implique ? Il s’agit d’un petit coussin gonflable que l’on place sur le chaise de l’enfant. Ce coussin lui permet de maintenir une position assise traditionnelle, l’empêchant de se lever tout en lui permettant de bouger. Ainsi, il peut canaliser son énergie motrice en bougeant sur ce coussin tout en se concentrant pleinement sur la tâche en cours.


Source : Bianchi, J., Chartier O., Nunes, F. (2021). Identidys manuel 2.0.


Ce post a été rédigé par Morgane Testelin, Neuropsychologue au Centre IMPAcTh

Coordonnées : morgane.tsln@gmail.com

0471/54.46.72

40 vues0 commentaire

Comments


bottom of page