top of page
  • Photo du rédacteurCentre IMPAcTh

Traitement des TOC : l'exposition graduée avec prévention de la réponse efficace chez les adolescents



L’ERP, ou exposition et prévention de la réponse, est une forme de thérapie cognitivo-comportementale (TCC) largement utilisée pour traiter le trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Cette approche thérapeutique vise à aider les individus à faire face et à surmonter leurs obsessions (pensées intrusives et indésirables) et leurs compulsions (comportements répétitifs effectués en réponse aux obsessions).

Les principaux éléments de l'ERP comprennent:


  • L'exposition: Les individus sont exposés de manière progressive et contrôlée à des situations qui déclenchent leurs obsessions. Cela peut inclure des scénarios qui provoquent de l'anxiété, des pensées obsédantes ou des peurs spécifiques liées au TOC.


  • La Prévention de la réponse: Pendant et après l'exposition, les individus sont encouragés à s'abstenir de réaliser les compulsions habituelles qui servent à soulager l'anxiété associée aux obsessions. La prévention de la réponse vise à briser le lien entre l'obsession et le comportement compulsif.


L'ERP est largement étayée par des recherches montrant son efficacité, en particulier chez les adultes atteints de TOC. Cependant, son application chez les jeunes, tels que les adolescents, peut nécessiter des ajustements spécifiques, comme une implication accrue de la famille et des approches adaptées à leur développement cognitif.


Une récente étude (Himmle et al., 2024) a exploré l'efficacité de la thérapie cognitivo-comportementale basée sur l'exposition et la prévention des réponses (ERP)* par rapport à l’entraînement à la gestion du stress (EGS) chez les adultes et les adolescents souffrant de trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Le TOC, caractérisé par des pensées intrusives (obsessions) et des comportements compensatoires (compulsions), est fréquent et handicapant chez 1 à 2 % de la population générale. Bien que l'ERP soit une thérapie largement étudiée pour les adultes atteints de TOC, son efficacité chez les jeunes restait moins certaine.

L'étude, menée sur 12 semaines, a assigné aléatoirement des participants à des sessions ERP ou EGS. Les résultats ont montré une réduction significative des symptômes du TOC chez les deux groupes, mais l'ERP s'est avérée supérieure au EGS.


Cette conclusion s'applique aux adultes et aux adolescents, suggérant que l'ERP est tout aussi efficace, indépendamment de l'âge.


En résumé, cette étude fournit des preuves solides que l'ERP est plus efficace que le EGS pour réduire les symptômes du TOC chez les adultes et les adolescents. Ces résultats sont cruciaux pour orienter la formulation des plans de traitement et les discussions avec les patients et les familles sur le pronostic du TOC.

Source: Himle, Joseph A., et al. (2024) "Exposure and response prevention versus stress management training for adults and adolescents with obsessive compulsive disorder: A randomized clinical trial." Behaviour Research and Therapy 172


Auteur du post : Robin Bastien


33 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page